Le bonnet d’âne, le coin, les coups de règle sur les doigts, la croix d’honneur, les bons points, les images et la distribution de prix…Autant de souvenirs, cuisants ou réjouissants, présents dans notre mémoire et qui ont forgé le caractère des adultes que nous sommes devenus ou en devenir.

C'est le 20 août 1866 que sous l'impulsion de Victor Duruy, une circulaire met en place un certificat d'études primaires.

En 1882, celui-ci est institué par la Loi Jules Ferry du 28 mars 1882, qui rend l'instruction primaire obligatoire de 6 à 13 ans.

L'article 6 précise :« Il est institué un certificat d'études primaires ; il est décerné après un examen public auquel pourront se présenter les enfants dès l'âge de onze ans. Ceux qui, à partir de cet âge, auront obtenu le certificat d'études primaires, seront dispensés du temps de scolarité obligatoire qui leur restait à passer. »

C'est ainsi que pendant longtemps, pour la majorité des lauréats, il marque la fin de l'instruction obligatoire et l'entrée dans la vie active. Le certificat d'études primaires sanctionnait une scolarité primaire plus longue que celle d'aujourd'hui (2006). Il couronnait un cursus de sept ans : après les deux années de cours moyen, il y avait encore deux années de Classe de fin d'études primaires, suivies par des élèves qui n'étaient pas entrés dans l'enseignement secondaire.

Infos Pratiques

L'Ecole Musée

2, rue de l'Ancien Rivage / 62200

Tél. 03.21.87.00.30

Envoyez-nous un e-mail